POETRY

Yvon Langué a.k.a. FLOTTEMENTS. Graphic Designer and Curator. Does one or two things with text. Educator sometimes. Co-founder—with Soukaina Aboulaoula—of Untitled, Curatorial and Art Direction Agency. Works from Marrakesh. Connect like so 



POEMS. [INAUDIBLE] IN FRENCH. [INAUDIBLE] YES. [INAUDIBLE] I'M SORRY? [INAUDIBLE] YEAH, PROBABLY



14.06.2021

  • Pourquoi cries-tu?
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
    • (1)
    • À quel pouvoir prétends-tu
      • Europe
        • À briser la pierre?
          • À fêler le verre du tympan
            • L'âme
              • De mes enfants?
    • La terre a-t-elle seulement tremblé
      • Europe?
        • Ai-je seulement frémi
          • Europe?
            • D'où prétends-tu
              • Europe
                • Tenir ce pouvoir
                  • Menteuse!
                    • Ton cri
                      • Strident
                        • Tient de ta surdité
                          • J'entends.
                            • Et de ton amnésie
                              • Je soutiens force.
                                • Sotte!
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
    • (2)
    • Hier encore
      • Europe
        • Tu gémissais
          • La trachée obstruée
            • L'œil effarée
              • Sous le bâillon de la peste!
                • Aujourd'hui,
                  • Le spectre de ton asphyxie s’épuisant
                    • convalescente éhontée
                      • Tu …
                        • Comment oses-tu
                          • Europe?
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
    • (3)
    • Tu méprends ton cri
      • Tu cries-arme
        • Non, Europe
          • Non!
            • Cri amour
              • Et ta complainte fera chant
                • Vois ton impotence
                  • Et tu trouveras la mienne
                    • Chuchote
                      • Et l'écoute te viendra
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
    • (4)
    • Cries-tu pour ne rien entendre
      • Europe?
        • En souvenir de ta voix perdue
          • Europe?
            • Quoi donc
              • Europe?
                • Que t'ai-je jamais refusé
                  • Europe?
                    • Tu as même pris
                      • Europe
                        • Au gré de ton désir
                          • Europe!
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
    • (5)
    • Peux-tu vraiment prétendre à cette haleine de sabre
      • Ne vois-tu pas que sa corrosion
        • Touche maintenant à ta grandeur?
          • As quoi joues-tu?
            • Au Dragon?
              • Tu joues?
                • Tu joues de l'orphelin·e en quête de toit?
                  • Es-tu nostalgique de ta superbe
                    • Déesse déchue?
                      • Nies-tu toujours que c'est
                        • Par moi
                          • Et par moi seule
                            • Ta fille
                              • Ton fioul
                                • Que brûlera ton feu?
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
    • (6)
    • Je ne la reconnais pas
      • Ta bouche
        • Europe
          • La langue que nous avons en partage.
            • Où est-il
              • Ton phrasé
                • Dans ce cône de tes lèvres
                  • En métal hurlant?
                    • Je ne la reconnais pas
                      • Ta bouche
                        • Celle qui
                          • Prédatrice
                            • Me traquait dans le bush
                              • Pour tanner de ma peau
                                • Boire de mon lait
                                  • Manger de mes fruits
    • Je reconnais bien là ta bouche
      • Ton cri
        • Faux Munch
          • Faux mythe
            • Mythe en papier
              • Pourquoi cries-tu?
Y. L.





Sous la draperie de lin beige,
Le matin tiède d'une aventure
    en incertitude,
Je me suis retrouvé
Où le cou rencontre la chevelure.

Il y avait toi,
nos désirs tus,
nos désirs mus,
Et le velour cosmique
Des corps nus.

Sous la draperie de lin beige,
Le matin tiède d'une aventure
    en certitude,
J'ai posé mes lèvres
Où le cou rencontre la chevelure




26.03
Petite Fleur de Jasmin
(ÀTunis)

Petite fleur de jasmin
Petite fleur de jasmin

Qu'as-tu fait de ton éclosion?

Petite fleur de jasmin
Petite fleur de jasmin

Le métal n’a pas ton velour!

Petite fleur de jasmin
Petite fleur de jasmin

Goûte-nous le parfum de la révolution.



06.2013
Ngenda ku Ma'na
(À Évrard)

Ngenda ku Ma'na!
Portefaix qui 
Pas après pas 
Ne rêve de liberté que
Par ce que chuchotent
Le jour, le papillon et
La nuit, la luciole.

Je suis mon fardeau
Ma marche et
Mon chemin combinés.

On m'attends là-bas
Loin
Où le crocodile crache de l'arc-en-ciel
Pour les créatures en fêtes.

Je suis la cadence!

Ngenda ku Ma'na!
L'accueil consolera
Pour la tristesse de mes aventures
Et clamera tout à la fois leur nécessaire.

Ngenda ku Ma'na!
Je suis celui qui avance
Vers Dieu.




01.2014
On a aperçu Cheetah
(D’après et pour la série “Nambia Dreams” de Soo)

On a aperçu Cheetah.
L’appel millénaire
des chœurs enchanteurs
résonne dans le Bush.

On a aperçu Cheetah
onduler dans l’herbe or pâle du Namib
comme un songe,
comme le vent.

On a aperçu Cheetah
près de l’arbre qui recèle le secret
des communions d’antan,
quand le ciel d’alors
épousait la terre.

On a aperçu Cheetah.

Des héros vouaient à sa félinité,
cultes et contes,
tandis que retentissait
cette manière de pépiement,
en hommage à sa splendeur consacrée…

On a aperçu Cheetah.

Maintenant,
Le battement du tam-tam
accompagne le chant des origines
au lieu des exaucements:
où le mythe rencontre la fête.
Avance petit d’Homme,
chante ton désir, chante !

On a aperçu Cheetah.



06.2013
Le cœur a ses raisons

Le cœur a ses raisons que la raison ignore.
Le cœur a ses raisons que la raison soupçonne.
Le cœur a ses raisons que la raison recherche.
Le cœur a ses raisons que la raison convoite.
Le cœur a ses raisons que la raison refuse.
Le cœur a ses raisons que la raison critique.
Le cœur a ses raisons que la raison insulte.
Le cœur a ses raisons que la raison chasse.

Pour la simple et ultime raison que le cœur serait infesté de raisons et la raison creuse de cœur? Ou parce que la raison aurait reconnu en le cœur, sa sœur, la fourbe, qui bat la chamade à l'infini sans jamais capituler?